AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 I knew you were trouble | Vitali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aniela N. Glinczanki
avatar
Springtie


Messages : 142
Date d'inscription : 02/01/2012

Carte d'Identité
Âge: 17ans
Don:

Sam 31 Aoû - 21:12

« Ani tu sais que parfois t'es vraiment chi... »

Tu le regardes avec ton visage d'ange, cette expression si innocente, ton sourire radieux. On ne peut pas te dire que tu es pénible. On ne peut pas te vexer. Mais parfois tu es vraiment « chiante ». Les gens t'aiment bien, ils ont confiance en toi et tu les rends souvent heureux, mais voilà, t'es pénible aussi. Beaucoup. Tu parles, tu parles et tu ne t'arrêtes plus.

« Comment ? »

« Non rien. Tu sais Ani, j'aimerais vraiment continuer à t'écouter, mais j'ai pleins de choses à faire... »

« Oh ! Tu veux que je t'aide ? Ça me dérange pas hein ! Et je suis digne de confiance tu le sais bien.»

« Vraiment ? Parfait. Tu es de Synchro non ? Tu dois connaître Vitali, tu peux lui remettre ça de ma part ? J'ai pas envie de revoir sa sale tête. »

Et on te tend une enveloppe vierge. Tu la prends dans tes mains et tu n'as pas le temps de cligner des yeux qu'on t'a déjà abandonnée au milieu de la cour avec ton colis à délivrer. Tu sens que tu t'es surement faite un peu arnaquée et utilisée, mais bon. Tu n'as plus le choix maintenant, il te faut trouver ce Vitali. Vitali, ce nom te dit vaguement quelque chose, c'est vrai. C'est un Faithbee... Non un Winterhood plutôt il te semble. Oui voilà, ça te revient, Vitali Sergey, Winterhood, même qu'il est roux. Mais c'est tout ce que tu sais de lui. Tu le connais uniquement de vu et maintenant il te faut le trouver.

Tu glisses l'enveloppe dans ton sac, car tu sens que son contenu est précieux. Très précieux. Oui, tu sens très bien les plis des billets dans l'enveloppe. Une fois ton colis rangé avec soin, tu réfléchis à un moyen de trouver Vitali, parce qu'en fait, t'as aucune idée de l'endroit où il peut se trouver et Virtus c'est grand, un peu trop pour toi même. Il t'arrive encore de t'y perdre lorsque tu ne fais pas attention. Cet endroit est bien pire que le labyrinthe de Clerver Cross, parfois tu te demandes si les murs de cette école ne font pas exprès de bouger pour que tu te perdes. Tu refuses d'admettre que c'est parce que tu manques d'inattention que tu arrives encore à te perdre. Bref, afin de trouver le fameux Vitali, tu demandes à toutes les personnes que tu croises s'ils ne l'ont pas vu. Mais tu n'obtiens pas beaucoup d'informations. Au final tu te retrouves avec un « Va voir dans sa chambre ». C'est donc ce que tu t'empresses de faire.

Tu arrives dans les dortoirs de Synchro et tu trouves sans trop de mal la chambre du fameux Vitali. Tu toques trois fois à la porte. Tu espères qu'il est là, tu n'as pas envie de passer toute la journée à le chercher. Tu espères qu'il va t'ouvrir aussi.

« Vitali ? T'es là ? J'ai un truc pour toi. »



Spoiler:
 

- - - - - - -
He just led me astray
He took my virtue
I feel so cold inside
Sorrow has frozen my mind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitali Sergey
avatar
Winterhood


Messages : 51
Date d'inscription : 07/06/2012

Carte d'Identité
Âge: 20
Don:

Dim 1 Sep - 8:46



Il regardait le plafond depuis un très, très long moment. Combien de temps exactement, il n'aurait pas su le dire. Il restait souvent allongé dans son lit, seul, à regarder tout ce qui se trouvait autour, vagabondant dans ses pensées et ses souvenirs.

Il se souvenait de Synchronicity. Synchronicity la Belle. Synchronicity la Fière. Synchronicity la Magnifique. Et quand il pensait à Synchronicity, il pensait à Cassandre. La seule vivante, la seule dont les souvenirs ne le brisaient pas plus que nécessaire.

Il n'avait pas repris contact avec les élèves de Synchronicity. Il ne parlait pas à ses... colocataires. Il les connaissait. La plupart était des gens qui ne passaient pas inaperçu, ceux que tout le monde connaît mais que personne n'approche vraiment.

Trois coups.

Ils le font sursauter. Ils le font ouvrir les yeux. Mais Vitali ne bouge pas. Il reste silencieux. Il referme les yeux, pour tenter de s'endormir. Il ne veut pas y faire attention. Ce n'est pas important. Rien n'est important. Plus rien n'a d'importance.

    « Vitali ? T'es là ? J'ai un truc pour toi. »


Nan, j'suis pas là, grogne-t-il mentalement. Mais la voix fluette le perturbe un peu. Il ne la reconnaît pas. Pourtant, il a plutôt bonne mémoire pour ce genre de choses. Il reste allongé dans son lit, essayant de se rappeler à qui appartient cette voix. Il l'a souvent entendue, pas écoutée, juste entendue. Au détour d'un couloir, à la bibliothèque, dans le parc. Mais il ne se souvient pas de la tête de la personne. Curieux, il se lève et ouvre la porte après de très longues secondes, voire de quelques longues minutes.

Il ne la reconnaît pas pour un centime. Du moins, il ne sait pas qui elle est. Il reconnaît ces cheveux verts, ils faisaient fureur à Synchronicity, mais aussi à Virtus Insania. C'est le genre de couleur qui passe pas inaperçu dans ce genre d'école coincé comme pas deux.

    « T'es de Synchronicity toi, non ? »


Une question qui passe la barrière de ses lèvres sans qu'il ne lui en donne l'autorisation. Il soupire légèrement, reprend en s'appuyant contre le chambranle de la porte :

    « Qu'est-ce que tu veux ? »







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aniela N. Glinczanki
avatar
Springtie


Messages : 142
Date d'inscription : 02/01/2012

Carte d'Identité
Âge: 17ans
Don:

Jeu 5 Sep - 18:58

Le silence. C'est la réponse que tu obtiens après avoir frappé à sa porte. Tu as peur qu'il ne t'ouvre pas. Tu sais pas bien ce que tu vas faire s'il t'ouvre pas. Tu sais pas bien ce que tu vas dire s'il t'ouvre ceci dit. Tu ne lui as jamais vraiment parlé, à la limite vous vous saluez vite fait dans les couloirs et encore, il ne doit même pas connaître ton nom. Enfin tu espères que oui quand même. Parce que tu aimes être connue, même si les gens ne t'apprécient pas vraiment, tu aimes qu'ils te connaissent au moins.

Finalement on t'ouvre la porte, enfin. Tu n'y croyais plus tellement, tu t'apprêtais même à partir et voilà qu'une petite tête rousse te fait face. Pendant un instant c'est le visage de ta mère et non celui du winterhood que tu vois. Ses longs cheveux roux, leur odeur de fleurs, la chaleur qu'ils dégageaient. Puis tu penses à tes propres cheveux que ton don a un peu « massacré ». Tu es le portrait craché de ta mère à l'origine, mais ce n'est plus le cas avec tout ce vert. Parfois tu aimerais récupérer leur couleur d'antan, mais tu n'y parviens pas. Inconsciemment, tu passes une main dans tes cheveux pour les sentir sous tes doigts fins. Cela fait maintenant des années qu'ils sont comme ça, tu as fini par l'accepter et même par les aimer quand même, ils font partie de toi, te démarquent des autres, mais tu continues de regretter tes beaux cheveux roux par moment.

Tu entends une voix grave, celle de Vitali, qui fait cesser tes divagations sur les cheveux. Tu sens son regard sur toi, tu lèves les yeux vers lui, tu l'observes. Tu es un peu déçue, tu espérais vraiment qu'il connaisse ton nom quand même. « Ani l'algue bavarde », « Ani la piplette verte ». Beaucoup te connaissent même sans jamais t'avoir adressé la parole. Enfin il te situe un peu. Synchronicity quand même. La belle Synchronicity, elle te manque toujours autant. Tu te demandes si vous allez un jour y retourner, cela fait des lustres que vous étiez cloitré à Virtus et aucune information sur Synchro circulait vraiment. Un sourire nostalgique se peint sur ton jolie minois.

« Exacte. Springties. Aniela Glinczanki. La folle aux cheveux vert. On s'est rarement parlé je crois, mais on vient bien du même endroit. Quoi que toi t'es un winterhood si mes souvenirs sont bons. Mais oui Synchro, c'est de là que je viens. »

Beaucoup de mot pour pas grand chose, mais tu ne serais pas Ani sans tes phrases à rallonge. Il te demande alors ce que tu viens faire ici. Immédiatement tu te mets à farfouiller dans ton sac à la recherche de la précieuse enveloppe que tu dois lui remettre.

« J'ai un truc pour toi de la part de quelqu'un... si je le trouve dans ce fichu sac... Ah! Voilà ! »

Et tu tires ton enveloppe toute fière de ton exploit. Le sourire d'un gamin ayant trouvé un trésor sur les lèvres. Et tu lui tends, un peu hésitante quand même. Tu ne sais pas trop d'où vient le contenu de cette enveloppe, tu sais que tu ferais mieux de pas savoir.

« On m'a dit de te donner ça. J'ai pas regardé ce qu'il y a dedans, enfin je sais... Mais j'ai pas regardé quoi, m'enfin voilà, je dirais rien, enfin voilà tu m'as comprises, c'est pas mes affaires, je rends juste service à un pote. Enfin je... vais me taire je crois.  »



Spoiler:
 

- - - - - - -
He just led me astray
He took my virtue
I feel so cold inside
Sorrow has frozen my mind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitali Sergey
avatar
Winterhood


Messages : 51
Date d'inscription : 07/06/2012

Carte d'Identité
Âge: 20
Don:

Sam 7 Sep - 9:21



Elle lui tend une enveloppe et déjà, il sait ce qu'il y a dedans. Tu ne sais plus de qui elle doit venir. Andrew ? Karl ? Un des deux, en tout cas, ce sont les seuls qui ne lui ont pas ramenés son argent. Mais dans tous les cas, envoyer une gamine à leur place. Il leur faudrait un bon coup de poing dans la gueule pour se rappeler des bonnes manières.

Il esquisse un sourire moqueur lorsqu'elle lui tend l'enveloppe, toute hésitante, toute timide. Loin de ses deux dernières réactions, plutôt enjouée et sans gêne. Il reste là, appuyé sur le chambranle, à la regarder se perdre dans ses mots, dans ses gestes. Elle reste enfin silencieuse et il prend l'enveloppe doucement. Elle le fit rire, c'est drôle, ça faisait longtemps. La dernière avec qui il avait passé un bon moment, c'était Alessa, et ça faisait longtemps. Ils ne se parlaient plus vraiment, et d'un certain côté, c'était pas plus mal.

    « J'ai gagné au poker. Ton pote est juste nul. »


Une vérité qu'il a sorti sans vraiment s'en rendre compte, une vérité qui n'a pas l'habitude de sortir de ses lèvres. Lui qui est le mensonge incarné, lui qui ment pour se sauver, quitte à mettre les autres dans la merde à sa place. Lui qui préfère mentir que dire la vérité, même si c'est une mauvaise idée. Le mensonge reste ce qu'il est. Il ne peut presque pas le contrôler.

Il reste là, appuyé contre le chambranle, à la regarder sans vraiment y faire attention, sans vraiment se rendre compte qu'il la regarde. Après quelques courtes secondes, il se redresse. Il pourrait lui refermer la porte au nez, il pourrait faire son sauvage et la laisser à la porte.

    « Il t'a vraiment envoyé à sa place ? Franchement, ce mec a pas de couilles. »


Il marmonne dans sa barbe, mais il est persuadé que l'autre l'a entendu. L'enveloppe toujours dans sa main, il la range dans la poche arrière de son jean puis s'étire. Les bras encore en l'air, il lui demande sur un ton désinvolte :

    « Tu veux aller faire un tour ? »


Se dégourdir les jambes n'a jamais tué personne.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

I knew you were trouble | Vitali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» IF ONLY YOU KNEW...
» I Knew You Were Trouble [ft Ainhona]
» NATACHA COLLINS ❋ You knew I was Trouble
» Taylor Swift avait raison à mon sujet '' She knew I were trouble''
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verbum Pretium :: Virtus Insania :: Les couloirs :: A gauche :: Les dortoirs de Synchronicity :: Chambre de Nikolaï et Vitali et
Dimitri et Dexter
-
21.04 Installation du design printemps-été. Les nouveautées arrivent bienôt, on a juste essayer de vous faire déjà un joli truc ! N'hésitez pas à donner votre avis dans le FLOOD
AVRIL Un petit rappel des derniers évènements survenus à Clever Cross. Comment s'est finalement terminé le bal tout droit sorti d'un conte de fée. ICI

RUMEUR
EN CONTINU L'été arrive. Préparez vous tous à sortir vos maillots ! Les directeurs de Virtus Insania et de Clever Cross vous réservent une jolie surprise !